Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les pensées de Mémé-Yoyo
  • Les pensées de Mémé-Yoyo
  • : De l'émotion, de l'Amour, des souvenirs d'hier et de toujours , de la musique, pour les grands et les petits.
  • Contact

Profil

  • Mémé Yoyo
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse.
Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse. Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.

Bienvenue !


Bienvenue en Vendée

hpqscan0001-copie-15

10 décembre 2016 6 10 /12 /décembre /2016 23:45

BONJOUR les amis (ies)

Pour le petit jeu de lettres (93) de chez Lady Marianne

 

Pour plus d'explications

C'est ici

Un petit clic sur le lien

 

http://www.ma-chienne-de-vie.com/2016/12/le-petit-jeu-de-lettres-93.html

 

 

 

 

 


Lady Marianne nous propose 11 lettres

verbe
Mettre en boucle en parlant des cheveux-

voici les lettres

A A E I C L M R R S T

 

Le mot

 

CALAMISTRER

CLAIRE - MARIE - MATIS - MARTIAL - EMILE

MIRACLE(S) - CARTE(S) - CLIMAT(S) - ECLAIR(S) - LARMES  - MATELAS - AMATRICE - ALARME (S)  - CALAMITE - CARAMEL (S) - MAITRE (S) - TRACE (S) - MARAIS

  AIME (R) (A) -- MARIER (IA) - CALMER - CRAMER - CRIER -ECARTAIT RALER

MARITALE - AMICALE -

 

 

 

 

Le climat ,  en cette période de fin d'année , était un peu festif dans l'esprit des  élèves de l'école primaire des Marais.

Martial,  jeune maitre en cours préparatoire,   se demandait , par quel miracle , il allait pouvoir tenir tous ces petits monstres  en éveil jusqu'aux vacances de Noël qui approchaient.

Il avait été obligé, à plusieurs reprises , de calmer leur surexcitation du moment.  Même la petite Claire, habituellement  studieuse et posée, commençait à montrer des traces de fatigue et d'agitation.

Ne parlons pas du petit Matis, qui était une vraie calamité, qui dissipait toute la classe en collant des caramels mous sur le banc des filles, et qui écartait la chaise  de ses camarades quand ils voulaient s'y asseoir .

Martial avait tiré, sans succès, la sonnette d'alarme auprès de ses collègues, qui rencontraient le même problème.

Il se demandait s'il ne serait pas judicieux   de  proposer à ses élèves une activité créative  ludique en  leurs faisant réaliser une  carte de voeux  qu'ils pourraient adresser à la personne de leur choix.

En un éclair, la proposition fût acceptée et accueillie avec joie par les enfants,  sauf  le petit Matis que ne pouvait s'empêcher de râler.

 

 

 

 

Martial vivait maritalement avec Marie, la gérante du salon de coiffure du village .

Le soir, Martial était heureux de retrouver  un peu de calme à la maison. 

Souvent, avec Marie amatrice de grande musique, ils écoutaient des sonates pour piano.

Mais ce soir là , Marie rentra bien excitée, agacée.

Elle avait proposé  à son  stagiaire Emile de calamistrer les cheveux de Mme Mistère , la boulangère du village. Il n'avait pas trouvé mieux  de lui cramer une mèche sur la nuque. 

Mme Mister, n'avait pas crier et était restée amicale . Emile était son neveu. Elle n'a pas fait d'esclandre au grand soulagement de Marie . Il n'en restait pas moins que Marie n'avait pas aimé le non professionnalisme de son stagiaire qui d' ailleurs n'en était pas à sa première bourde.

 

 

 

 

 

 

Martial pour l'apaiser, la prendra dans ses bras , après avoir fait racler son gosier, lui soufflera à l'oreille " Veux tu te marier avec moi ?"

Marie le fixant dans les yeux lui répondra  " C'est un drôle de moment pour faire  ta demande en mariage ! ......... "

Martial : " Y a pas de moment quand on aime ! Alors  ??

Marie : " Oui ! Oui ! " et elle sautera au cou de son bien aimé ! des larmes de joie aux yeux.

Dans une semaine ce sera les vacances de Noël.

Ils auront tout le temps pour en discuter calmement !

 

 

************

 

Je vous souhaite un bon dimanche

 

A BIENTOT

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mémé Yoyo - dans Jeux de 7 à 100 ans
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 12/12/2016 22:26

Merci pour cette belle histoire Yolande. Bisous

jazzy57 11/12/2016 19:45

Bravo une histoire qui reflète une certaine réalité que ce soit dans le métier d'enseignant ou dans celui de la coiffure . En plus elle finit bien alors c'est parfait
Bonne soirée
Bisous

Mamylou 11/12/2016 19:05

Sacré Mathis, les enfants sont tous énervés à l'approche de Noël. Et bien moi, je vais me faire calamistrer les cheveux pour partir à Paris, et alors là, j'imagine la tête de Mireille qui a horreur des cheveux frisés ! J'ai adoré ton super conte de Noël avec illustrations à l'appui, félicitations ; je n'ai pas encore participé cette semaine, j'ai complètement zappé. Gros bisous.

Mémé Yoyo 12/12/2016 19:41

Et bien Mamylou tu es trop occupée à préparer ton voyage à Paris -( Je te comprends bien- Bonne soirée - Gros bisous

covix 11/12/2016 14:38

Bonjour,
C'est un vrai conte de saison. Bravo, j'aime bie et cela sent le vécu!
Bises

LADY MARIANNE 11/12/2016 13:00

une belle histoire d'amour !! bravo c'est une histoire bien menée-
ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants ? non plus maintenant-
merci pour ta fidélité au jeu-
bisous du dimanche-

jill bill 11/12/2016 05:31

Bonjour Yolande... bientôt les congés d'hiver ouf pour les profs !!! En rentrant chez eux ils ont besoin de détente, même si parfois le partenaire n'a pas eu une sainte journée non plus... Bon dimanche, bises ,-)