Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les pensées de Mémé-Yoyo
  • Les pensées de Mémé-Yoyo
  • : De l'émotion, de l'Amour, des souvenirs d'hier et de toujours , de la musique, pour les grands et les petits.
  • Contact

Profil

  • Mémé Yoyo
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse.
Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse. Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.

Bienvenue !


Bienvenue en Vendée

hpqscan0001-copie-15

30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 06:00



Les années passent et s'enfuient !
Au hasard des chemins.
Laissant dans l'oubli
Les vieilles Dames de demain .

Elles déposent sur leur passage
Les marques du temps écoulé
Une ride sur le visage,
 Au coin des yeux, des lèvres, ou du nez..



D 'autrefois la jolie femme,
Qui fît , des hommes, tourner les têtes
  Devient une Vieille Dame,
Sans que plus rien ne s'arrête.
Parfois bien entourée;
A l'abandon, elle est  souvent laissée.

Sournoise,  S' 'installe la vieillesse.
Les enrichissant d'une immense sagesse .
Elles se déplacent avec dificulté,
D'une canne se font aider.


Chaque nouvelle année ,
Pour les vieilles Dames, sont comptées.
Les rapprochant de leur destinée
Q'elles semblent attendre , fatiguées


Assises prés de la fenêtre,
Les yeux fixes dans le lointain,
Elles regardent le paysage,
Sur leur ventre croisant les mains.
Sans que plus rien ne pénètre
Dans leur esprit rempli de jolies images.


Si d'hier, d'aujourd'hui, de demain,
Elles ne connaissent plus le sens,
Quelques brides du passé surgissent soudain
Et les comblent de réjouissance.
Elles esquivent un sourire gracieux,
Puis retournent dans leurs songes pieux.


A quoi bon chercher à comprendre,
La vie maussade d'aujourd'hui,
Quand d'hier , elles gardent de bons souvenirs , 
Les jours derniers s'écoulent dans la monotonie.
Et sans bruit, elles s'ennuient.
Plus rien ne viendra bousculer leurs lendemains.
Plus rien ne viendra les surpendre.
Plus rien ne leurs fera de bien. 
Elles ont tout perdu,
Des beaux projets, elles ne font plus.

Elles finissent seules leur chemin,
Trés rarement accompagnées, 
Car l'homme qu'elles ont aimé,
Depuis longtemps les a quittées.


Pour mettre fin à leur chagrin,
Elles attendent calmes et sereines,
Que la mort vienne enfin !
Et doucement les emmène...


03 Février 2004

AU REVOIR MICKEY
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mémé Yoyo - dans Mes poésies
commenter cet article

commentaires

Josette 01/08/2009 20:24

Bonsoir Yoyo
Comme toujours je verse une larme en te lisant!
Je ne me pardonnerai jamais de ne pas avoir eu la possibilité de prendre notre mère! le travail oblige!!!!
Bisous
Jo

Mémé Yoyo 01/08/2009 21:42


Moi aussi ! mais que veux tu - elle a eu la malchance d'avoir trois garçons avant d'avoir ses filles qui travaillaient encore quand elle a eu son problème de santé ! Bisou Yoyo


mamalilou 30/07/2009 18:58

bisou enrichissant sur le bout du nez, ô surprise
les surprises sont partout...:)
merci pour ce joli partage tout tendre

Mémé Yoyo 30/07/2009 20:34


c'est un surprise pour beaucoup blogamies !!!! Merci à toi de ton passage !!!! à bientôt Yolande


telle 30/07/2009 18:23

Etben Yolande un poème bien émouvant et véridique !!! bisous !!

Mémé Yoyo 30/07/2009 20:32


MERCI beaucoup cela me touche qu'il t'ai plu !! bisous !! Yolande


Pilouchi 30/07/2009 17:32

Joliment décrite et triste vérité Yoyo pour les dernières années des "vieilles dames"

Mémé Yoyo 30/07/2009 17:49


Merci pour les vieilles dames !! bizz


Marc de Metz 30/07/2009 15:32

J’ai aimé être en compagnie de ces vieilles dames
Je les croise ici bien dignes dans leur attente…
J’aime les voir s’affairer dans des affaires de vie
J’aime les supposer être fortes et courageuses
Je les devine porter le poids de trop d’absences
J’aime les croire aussi et encore en bonheurs
Je sais pourtant que pour elles la vie est différente
Elles passent des années en dehors de leur vie
Je leur souhaite à ces vieilles dames d’être sereines
Je leur souhaite de n’être pas désespérément seules

@micalement, de Metz, Marc.

Mémé Yoyo 30/07/2009 16:58


Merci Marc c'est trés beau ! mais l'expérience m'a montré que trop de vieilles dames finissaient seule leur trajet de la vie - et que même entourées par la famille - elles étaient seules dans leur
monde! leur esprit était déjà parti! Merci encore Bonne soirée Yolande


Marc de Metz 30/07/2009 15:31

J’ai aimé être en compagnie de ces vieilles dames
Je les croise ici bien dignes dans leur attente…
J’aime les voir s’affairer dans des affaires de vie
J’aime les supposer être fortes et courageuses
Je les devine porter le poids de trop d’absences
J’aime les croire aussi et encore en bonheurs
Je sais pourtant que pour elles la vie est différente
Elles passent des années en dehors de leur vie
Je leur souhaite à ces vieilles dames d’être sereines
Je leur souhaite de n’être pas désespérément seules

@micalement, de Metz, Marc.

Mémé Yoyo 30/07/2009 16:59


Merci Marc - bis - Yolande


Jackline 30/07/2009 11:58

Ce n'est pas très gai, mais hélàs, c'est le reflet de la réalité..Le principal est de ne pas se voir comme ça, et de rester actif le plus possible..bonne journée, à bientôt

Mémé Yoyo 30/07/2009 16:55


J'ai fait ce poème quand on a été obligés de mettre maman en maison de retraite et que je voyais toutes ses personnes sans visite, abandonnée. Maman , avait de la visite mais ne s'en souvenait pas
- C'est triste , c'est vrai ! bONNE SOIREE à bientôt Yolande


Flo 30/07/2009 11:40

Coucou,
merci de ta visite sur mon blog, à mon tour de te rendre visite. Un bien joli poème...
Je continue ma visite à bientôt

Mémé Yoyo 30/07/2009 16:51


Coucou Merci et bonne visite à bientôt Yolande


gypsy 30/07/2009 08:10

bonjour Yolande
je te souhait e une belle journée! gros bisous

Mémé Yoyo 30/07/2009 16:49


Kikou Gypsy Bonne soirée et gros bisous Yolande