Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les pensées de Mémé-Yoyo
  • Les pensées de Mémé-Yoyo
  • : De l'émotion, de l'Amour, des souvenirs d'hier et de toujours , de la musique, pour les grands et les petits.
  • Contact

Profil

  • Mémé Yoyo
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse.
Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse. Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.

Bienvenue !


Bienvenue en Vendée

hpqscan0001-copie-15

Merci de votre visite !

15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 00:10

BONJOUR les amis (ies)

 

 

 

Pourquoi vous entendez souvent du zouk sur mon blog !

 

C'est une longue histoire.

 

A un moment de ma vie, j'ai cru que le monde s'écroulait.

 

J'avais l'impression de vivre un cauchemar.

 

Plus rien n'avait de sens.

 

Tout m'était devenu fade et sans aucun intérêt.

 

Sans ma petite soeur Nadine,

 

je crois que je ne serais plus là pour vous racconter.

 

Une succession de choses épouvantables, 

 

 me blessant dans mon amour propre,

 

me rendait fulnérable.

 

Je ne rentrerai pas dans les détails

 

car trop compliqués.

 

Trop perturbants encore.  

 

Et ce n'est pas le but de mon billet.

 

 

Seulement,

 

je voudrais dire, que ma petite soeur Nadine

 

m'a accueillie chez elle,

 

m'a offert le gîte pendant trois ans,

 

alors que j'étais au plus mal. 

 

Pendant les jours de la semaine où je travaillais à Paris.

 

Elle m'a donnée une clé de sa maison

 

(que j'ai toujours gardée)

 

 et m'a ouvert grand sa porte.

 

 

Elle connaissait mon état d'esprit,

 

mais ne voulait pas s'attarder sur mes malheurs.

 

Elle m'a boustée.

 

Partout où elle allait, elle m'emmenait.

 

Elle ne me laissait jamais seule.

 

On était devenu "Les deux soeurs"

 

 

Elle m'a emmenée dans des fêtes antillaises,

 

où j'ai retrouvé des amis antillais ,

 

La famille de l'ex mari de ma soeur,

 

mais qu'elle cotoyait toujours.

 

 

Cela faisait des années que je ne les avait pas vus.

 

Ils m'ont acceuillient comme-ci, je venais de les quitter la veille.

 

Chaleureusement !

 

Ils avaient créé une petite association Antillaise,

 

et organisaient toutes sortes de manifestations.

 

 

Je me suis prise à leur jeu

 

et ils me considéraient comme un membre actif de cette association.

 

Je m'occupais de la décoration des salles pendant les manifestations.

 

Ma soeur faisait la cuisine, plats antillais, gâteaux etc.

 

Une trés bonne cuisinière !

 

A cette époque, dans l'état lamentable où j'étais

 

Cette association formidable a donné un nouveau sens à ma vie.

 

Et j'ai eu , petit à petit, de communiquer de nouveau avec le monde.

 

Et en leur compagnie, il ne pouvait pas en être autrement.

 

Des gens simples , avec plein d'amour à donner m'entouraient . 

 

 

Image and video hosting by TinyPic

 

 

Du matin au soir,

 

ils écoutent

  

la musique de leur Pays  natal (Les Antilles)

 

Ils mangent, ils travaillent, Ils dancent, ils rient,

 

en écoutant cette musique. 

 

Ils prennent ce que la vie leur offre

 

même si la vie  leur offre peu.

 

Pendant les fêtes de l'Association, 

 

Un fois j'ai fait l'animation pour les enfants,

 

Je me sentais utile et j'étais heureuse.

 

Je ne pensais plus à mes malheurs tout le temps

 

que je passais en leur compagnie.

 

 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

 

 

Quand certains week-end

 

je retrouvais enfin mon mari en Vendée,

 

Dans le TGV qui m'emmenait

 

jusqu'à lui ,

 

J'écoutais cette musique que mon neveu

 

avais chargée dans mon baladeur.

 

  

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

 

 

Après le décés de maman ,

 

avec ma soeur, et toute la bande,

 

nous sommes partis cinq semaines à la Martinique.

 

On a vécu avec l'habitant dans un village de pêcheur.

 

On été à 5 minutes de la mer.

 

C'était formidable.

 

hpqscan0003-copie-1

 

 

P0254.jpg

 

 

 

On a vécu le Cyclone Dean.

 

Ce fût une nouvelle épreuve . 

 

J'ai pu constater, que les gens s'entraidaient  

 

Ils gardaient le moral, et toujours le sourire,   

 

et pourtant le spectacle n'était pas vraiment beau à voir.

 

Ce fût une leçon d'humilité . 

 

 

 

 RMARTINIQUE0661.jpg

 

Les retours en métropole de nos divers amis, se sont échelonnés.

 

Nous n'avions pas tous le même vol.

 

Nous sommes restées avec ma soeur cinq jours seules ,

 

sans électricité 

 

Et la nuit tombe tôt .

 

Mais nous avons bien passé ce cap,

 

toujours avec le sourire de nos voisins

 

prés à nous rendre service.

 

Nous avons quitté ce pays,

 

avec l'impression d'y laisser un peu de nous  !

 

Une sensation bizarre !

 

Nous nous sommes fait la promesse d'y retourner !

 

Mais quand ??

 

 

-=-=-=-=-=-=-=-

 

Encore maintenant, quand j'ai le cafard, 

 

je me passe de la musique Antillaise,

 

et je pars à la dérive dans mes souvenirs .

 

 

Je les remercie

 

du fond du coeur

 

de m'avoir accepter !

 

Et ainsi aider à remonter la pente !

 

 

 

 

 

AU REVOIR MICKEY-copie-1

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Mémé Yoyo - dans Mon petit brin de folie
commenter cet article

commentaires

vanille09 15/02/2012


coucou mémé yoyo


voila une belle histoire d'amitié pleine de tendresse et de chaleur,merci pour ce petit bout de ta vie


bisous

cricket1513 15/02/2012


un bel article tout en émotion.


J'adore le zouk.


J'étais (pas longtemps) quelques mois avec un Martiniquais et nous écoutions du zouk tout le temps.
Mais c'est bien leur tempérament :


tout va toujours bien, on garde le sourire, la vie continue quoi qu'il arrive.


Un comportement positif.


Et le zouk est vraiment la musique qui redonne le moral.
J'en mets dès que j'en ai besoin et je danse je danse ... ça fait beaucoup de bien !!


difficile de vivre loin de son mari .. obligations dues apparemment au travail je suppose..


bonne journée


et merci à ces gens chaleureux d'exister !


heureusement il y en a!!


tant de personnes qui amassent amassent, ne pensent qu'à elles ... alors qu'eux , sans rien, donnent le peu qu'ils ont de leurs vivres, leur temps.


bisous


christelle

mamazerty 15/02/2012


je comprends bien ce que tu ressens quand tu écoutes cette musique,çà te rebooste!gros bisous à toi

jill bill 15/02/2012


Bonjour Yolande, voilà des gens qui sous le soleil prennent la vie comme elle vient et lui sourient  tjs... même dans les difficultés... pas râleurs de caractère, je comprends que tu les
aimes et aimes leur zic à eux... pas morose !  Bisous à toi...

Nina Padilha 15/02/2012


C'est un touchant témoignage, que tu nous offres là.
Des épreuves difficiles et un fort appui des insulaires ici et là-bas.
Nimbé de zouk.
Que les ennuis soient dépassés et que perdure la musique.
Je te fais plein de bisous !

Ymirose 15/02/2012


Ton billet me parle tellement, méméYoyo... Pour d'autes raisons, j'ai été accueillie à bras ouverts par la famille de mon ami Jean. Je suis restée quelques semaines avec eux et j'étais présente
au moment de l'éruption du volcan de la Soufrière, situé dans le sud de l'île de Basse Terre en Guadeloupe.Je n'oublie pas, je ne les oublie pas...!Bisous.

Glycine blanche 15/02/2012


C'est toujours dans les moments difficiles qu'on rencontre des personnes qui nous redonnent la pêche... et c'est souvent celles à qui on ne s'attendait pas ! Bises et bonne journée. J'espère que
tu vas vite repartir en forme...

domino 15/02/2012


bonour mémé Yoyo           ton billet est plein d'émotions mais aussi d'espoir et de fraternité ,  et dans les moments les plus difficiles
de notre vie, ça fait chaud au coeur d'avoir des amis .  bonne journée     bisous

Marie 15/02/2012


Une très belle histoire triste au début mais qui fini bien !!!! C'est vrai que cette musique et entraînante, gaie et ou l'on oublie tout les soucis. Et qu'il y et des gens qui nous soutiennes
dans les moment difficile. Bisous bon après midi Yolande

LADY MARIANNE 15/02/2012


merci mémé Yoyo pour ce beau billet !!
très émouvant !! souvent les gens qui on peu le partage encore !
ils s'entraident alors que en France on se tire dans le pattes !!  enfin souvent !!
bravo tu as remonté la pente-
gros bisous !!!!

Janine 15/02/2012


Courage Yolande,


j'aime le zouk, merci pour ta confiance avec ton billet, je t'embrasse trés fort!

lamanuelle 15/02/2012


Un bel hommage à ce pays et à leurs habitants!! Bises. Nadine

Mary 15/02/2012


Merci ma belle de te confier ...je le ressens depuis le début qu'il y a quelque chose en toi qui te touche toujours d'ailleurs; c'est bien d'avoir un dérivatif pour moi c'est du classique même
dans la voiture ça me remets le moral "en forme" et pourtant j'aime bien toutes les musiques :) oui tu as raison c'est dans les pires moments que l'on apprends l'humilité et après le reste nous
semble superflu ! Je pense bien à toi je ne passe pas souvent je suis fatiguée et oui encore et je suis inquiètes pour maman 83 ans son compagnon 92 ans est hospitalisé ils sont ensemble depuis +
de 30 ans alors là c'est difficile pour elle je l'aide au mieux mais ce n'est pas toujours évident j'essaie d'être le plus présente. Bonne soirée ma douce courage à toi Bisous Mary

les passions de moune 17 15/02/2012


Merci pour cet émouvant article Mémé-yoyo


Bien souvent quand ça ne va pas ,se sont les personnes les plus simples qui arrivent à te faire remonter la pente ,et ton association a été bien à l'écoute.


Bel hommage rendu à ce beau pays et à leurs habitants .


passe une agréable soirée


Gros bisous


 

Nina Padilha 16/02/2012


Je vais déménager, ma belle. Marre de la grisaille !
Bisous !

Mamylou 16/02/2012


Je ne connais pas les antilles, mais j'ai eu des collègues martiniquais, toujours gais, jamais stressés, qui nous faisaient écouter la compagnie créole pendant la pause, ou bien Zouk machine, et
on reprenait le boulot complètement reboostées. J'aime bien ton histoire, un peu triste mais qui ne finit pas trop mal. Je te fais de gros bisous. 

Miss Mary 16/02/2012


Bonjour Yolande, je viens te remercier d'être passée sur mon blog pendant ma "pause blog" c'est gentil..... Il est touchant ton article, et tu as raison d'aimer cette musique, moi aussi
je l'aime bien.... Bonne soirée, bisous.      "Miss Mary"

Renée 16/02/2012


Mémé, la zouk comme tu dis est une belle que j'aime aussi beaucoup alors ne t'en prive pas j'ai eu des frissons rien qu'en te lisant.....Ils sont chaleureux (comme ici un peu) et ils s'aident
toujours pas comme nous! Alors corage mémé allez zouk prend l'avion retourne-y. Bisoussssssss

nadia-vraie 16/02/2012


Bonjour Mémé Yoyo,


Quelle histoire, je suis contente que tu aies trouvé des personnes qui t'ont aidée.


la vie est difficile par bouts quelques fois et ça prend quelque chose qui nous redonne espoir.


À bientôt.

Annick 17/02/2012


merci pour ces confidences....


je connais bien la Martinique pour y avoir séjourné plusieurs fois.....


une année, j'ai eu la "queue" d'un cyclone....c'était impressionnant!le jour de mon anniversaire...

écureuil bleu 17/02/2012


Tu nous racontes un épisode de ta vie émouvant. J'aime bien le zouk moi aussi car c'est une musique très gaie. Bisous

mel-and-tof 17/02/2012


Bonsoir  mamie Yoyo


Quel bel hommage que tu rends à tges bamisq
Antgiiais , ils ont su te remettre sur les rails ert la musique aidant tout est possible


J'adore cette musique aussi


Je suis venue sur ton blog par
l'intermédiaire de notre amie Mary que j'adore


Je te souhaite une bonne
soirée


Gros bisous


Méline