Bienvenue !


Texte Libre

Présentation

Bienvenue en Vendée

hpqscan0001-copie-15

Pendant les Vacances

abandon

Mercredi 15 février 2012 3 15 /02 /Fév /2012 00:10

BONJOUR les amis (ies)

 

 

 

Pourquoi vous entendez souvent du zouk sur mon blog !

 

C'est une longue histoire.

 

A un moment de ma vie, j'ai cru que le monde s'écroulait.

 

J'avais l'impression de vivre un cauchemar.

 

Plus rien n'avait de sens.

 

Tout m'était devenu fade et sans aucun intérêt.

 

Sans ma petite soeur Nadine,

 

je crois que je ne serais plus là pour vous racconter.

 

Une succession de choses épouvantables, 

 

 me blessant dans mon amour propre,

 

me rendait fulnérable.

 

Je ne rentrerai pas dans les détails

 

car trop compliqués.

 

Trop perturbants encore.  

 

Et ce n'est pas le but de mon billet.

 

 

Seulement,

 

je voudrais dire, que ma petite soeur Nadine

 

m'a accueillie chez elle,

 

m'a offert le gîte pendant trois ans,

 

alors que j'étais au plus mal. 

 

Pendant les jours de la semaine où je travaillais à Paris.

 

Elle m'a donnée une clé de sa maison

 

(que j'ai toujours gardée)

 

 et m'a ouvert grand sa porte.

 

 

Elle connaissait mon état d'esprit,

 

mais ne voulait pas s'attarder sur mes malheurs.

 

Elle m'a boustée.

 

Partout où elle allait, elle m'emmenait.

 

Elle ne me laissait jamais seule.

 

On était devenu "Les deux soeurs"

 

 

Elle m'a emmenée dans des fêtes antillaises,

 

où j'ai retrouvé des amis antillais ,

 

La famille de l'ex mari de ma soeur,

 

mais qu'elle cotoyait toujours.

 

 

Cela faisait des années que je ne les avait pas vus.

 

Ils m'ont acceuillient comme-ci, je venais de les quitter la veille.

 

Chaleureusement !

 

Ils avaient créé une petite association Antillaise,

 

et organisaient toutes sortes de manifestations.

 

 

Je me suis prise à leur jeu

 

et ils me considéraient comme un membre actif de cette association.

 

Je m'occupais de la décoration des salles pendant les manifestations.

 

Ma soeur faisait la cuisine, plats antillais, gâteaux etc.

 

Une trés bonne cuisinière !

 

A cette époque, dans l'état lamentable où j'étais

 

Cette association formidable a donné un nouveau sens à ma vie.

 

Et j'ai eu , petit à petit, de communiquer de nouveau avec le monde.

 

Et en leur compagnie, il ne pouvait pas en être autrement.

 

Des gens simples , avec plein d'amour à donner m'entouraient . 

 

 

Image and video hosting by TinyPic

 

 

Du matin au soir,

 

ils écoutent

  

la musique de leur Pays  natal (Les Antilles)

 

Ils mangent, ils travaillent, Ils dancent, ils rient,

 

en écoutant cette musique. 

 

Ils prennent ce que la vie leur offre

 

même si la vie  leur offre peu.

 

Pendant les fêtes de l'Association, 

 

Un fois j'ai fait l'animation pour les enfants,

 

Je me sentais utile et j'étais heureuse.

 

Je ne pensais plus à mes malheurs tout le temps

 

que je passais en leur compagnie.

 

 

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

 

 

Quand certains week-end

 

je retrouvais enfin mon mari en Vendée,

 

Dans le TGV qui m'emmenait

 

jusqu'à lui ,

 

J'écoutais cette musique que mon neveu

 

avais chargée dans mon baladeur.

 

  

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

 

 

Après le décés de maman ,

 

avec ma soeur, et toute la bande,

 

nous sommes partis cinq semaines à la Martinique.

 

On a vécu avec l'habitant dans un village de pêcheur.

 

On été à 5 minutes de la mer.

 

C'était formidable.

 

hpqscan0003-copie-1

 

 

P0254.jpg

 

 

 

On a vécu le Cyclone Dean.

 

Ce fût une nouvelle épreuve . 

 

J'ai pu constater, que les gens s'entraidaient  

 

Ils gardaient le moral, et toujours le sourire,   

 

et pourtant le spectacle n'était pas vraiment beau à voir.

 

Ce fût une leçon d'humilité . 

 

 

 

 RMARTINIQUE0661.jpg

 

Les retours en métropole de nos divers amis, se sont échelonnés.

 

Nous n'avions pas tous le même vol.

 

Nous sommes restées avec ma soeur cinq jours seules ,

 

sans électricité 

 

Et la nuit tombe tôt .

 

Mais nous avons bien passé ce cap,

 

toujours avec le sourire de nos voisins

 

prés à nous rendre service.

 

Nous avons quitté ce pays,

 

avec l'impression d'y laisser un peu de nous  !

 

Une sensation bizarre !

 

Nous nous sommes fait la promesse d'y retourner !

 

Mais quand ??

 

 

-=-=-=-=-=-=-=-

 

Encore maintenant, quand j'ai le cafard, 

 

je me passe de la musique Antillaise,

 

et je pars à la dérive dans mes souvenirs .

 

 

Je les remercie

 

du fond du coeur

 

de m'avoir accepter !

 

Et ainsi aider à remonter la pente !

 

 

 

 

 

AU REVOIR MICKEY-copie-1

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Mémé Yoyo - Publié dans : Mon petit brin de folie - Communauté : Embellissons nous la vie
Un petit mot de vous ! - lire vos petits mots
Retour à l'accueil

Merci de votre visite !

 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés